c0wb0yz Lives !
Les Français ne sont confrontés à l’anglais qu’en cours, alors que les élèves des pays nordiques ou des Pays-Bas regardent fréquemment à la télévision des films ou des émissions en VO et sous-titrées dans leur langue maternelle –les coûts de postsynchronisation n’étant pas rentables pour les langues les moins parlées. Cette différence est décisive! Pourquoi aujourd’hui n’adopterions-nous pas la même politique en France? Les films ou les séries anglo-saxonnes qui sont diffusées à la télévision française pourraient l’être en anglais et sous-titrées en français, au moins sur le service public. Ce serait d’ailleurs l’occasion de faire «d’une pierre trois coups»: les Français amélioreraient mécaniquement leur maîtrise de l’anglais mais aussi leur niveau de français via la lecture des sous-titres, tandis que les malentendants pourraient enfin profiter plus de la télévision! Il faut d’ailleurs noter que, parmi les jeunes générations, ils sont déjà de plus en plus nombreux à regarder en VO les films et séries sur internet. Je crois que cette proposition –même si elle ne peut pas changer toute la donne à elle seule– mérite d’être étudiée sans tabou, d’autant qu’elle ne coûterait pas un euro à l’Etat français et pourrait enrichir beaucoup à nos enfants! J’entends déjà les critiques des ardents défenseurs de la francophonie: «Qu’ils maîtrisent déjà le français!». Ce n’est pas moi, qui aime passionnément notre langue, qui vais leur donner tort: la maîtrise du français n’est évidemment pas négociable! C’est d’ailleurs pour cela que j’ai proposé d’introduire un examen à la fin du primaire pour vérifier que les savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter) sont acquis avant l’entrée en sixième. Mais la maîtrise du français et d’une langue étrangère ne sont pas incompatibles. Bien au contraire!
  1. pegobry reblogged this from c0wb0yz
  2. c0wb0yz posted this